Moon Blog

Rosemary’s Song Book : un concert enchanteur …

C’est Ouest France qui le dit !

La soirée fut belle mercredi. Le duo formé par Rosemary Standley, chanteuse d’origine américaine, du groupe Moriarty, et la violoncelliste brésilienne, Dom La Nena, a offert un concert magique, donnant l’agréable sensation d’un spectacle acoustique abouti, alors que cette création était interprétée pour la première fois. Elles ont traversé un répertoire de reprises : musique classique, pop-folk, comptine malicieuse. Dans la petite salle du Théâtre de la Parcheminerie – écrin parfait pour ce spectacle intimiste – c’était ambiance magique. La voix puissante, juste, de Rosemary Standley donnait à entendre une harmonie vocale de belle ampleur, quand nous restions époustouflés par le jeu magnifique de la violoncelliste. Le contraste entre la jeunesse de ces deux femmes et leur maturité artistique est incroyablement saisissant ! Saluons la mise en espace théâtralisée de Sandrine Anglade, invitant la chanteuse à se déplacer sur scène, ainsi que la lumière judicieusement exploitée pour créer une douce ambiance. Cet événement, initié par Madame Lune, structure parisienne qui privilégie la production de spectacles atypiques et intimistes, a été construit en collaboration avec le festival Mythos. Un premier galop d’essai qu’il espère renouveler.

Et MyGoodZik en parle aussi :

Du baroque Purcell au folkeux Leonard Cohen, de l’italien Monteverdi à la libanaise Fairuz, d’airs traditionnels américains ou sud-américains, bref, un répertoire aussi savant qu’éclectique, où tout s’enchaîne dans la douceur des arrangements au violoncelle de Dom La Nena, et où la voix de Rosemary Standley semble trouver de nouveaux territoires à parcourir… Un très beau moment.