• Autrice et metteuse en scène

    Sonia Bester

    alias Madamelune

Question tempérament, Sonia Bester n’accomplit rien qui n’ait commencé par être un songe. Sa trajectoire est tissée d’idées singulières. En 2004 elle devient Madamelune en créant Les Rendez-vous de la Lune, festival de poche qui propose dans des lieux atypiques de très précieux concerts intimes, de Patti Smith à Oxmo Puccino et d’Arthur H à Magic Malik. Elle conçoit et produit des spectacles inattendus et s’attache aussi à défendre des petites formes scéniques avec notamment le spectacle Birds on a Wire (Rosemary Standley & Dom la Nena), couronné de succès.
De 2007 à 2012, elle est également directrice artistique et responsable des créations au Printemps de Bourges où elle imagine notamment le spectacle Les Françoises.  

Au fil du temps, Madamelune laisse émerger Sonia Bester, autrice et metteuse en scène. 

En 2014, elle met en scène, aux côtés d’Isabelle Antoine, La Tragédie du Belge, sa première pièce  de théâtre musical, farce burlesque sur l’amour, avec les comédiens Diane Bonnot, Robin Causse, Ava Hervier, Géraldine Martineau, Angèle Micaux, dont Camille signe la musique.  

En 2015, elle enchaîne avec On a dit on fait un spectacle, une « rêverie musicale » pleine de surprises et de trouvailles décalées, entre concert, revue burlesque et numéro de music-hall. Elle y réunit notamment Simon Dalmais, Kyrie Kristmanson, Maëva Le Berre, Anne Gouverneur, Nicolas Martel, Géraldine Martineau, Olivier Mellano, JP Nataf, Sandra Nkaké, Rosemary Standley…  

Dans la foulée, elle crée sa compagnie afin de poursuivre son sillon dans l’écriture et la mise en scène.  

En 2018, elle met en scène le spectacle musical Ici-bas, Les Mélodies de Gabriel Fauré, aux côtés de l’ensemble BAUM (Simon Dalmais, Anne Gouverneur, Maëva Le Berre et Olivier Mellano), présenté en clôture du Festival d’Avignon dans la Cour d’honneur. La même année, elle écrit en collaboration avec Jean-Luc Vincent Ah ! Félix (n’est pas le bon titre), une nouvelle farce théâtrale et musicale fantaisiste autour de l’histoire légendaire de Saint Jean-Baptiste et Salomé avec Stéphanie Acquette, Diane Bonnot, JP Nataf, Vincent Mougel et Jean Luc Vincent.  

En 2021 naît Comprendre, récit théâtral et musical autofictionnel créé dans le cadre du festival Les Nuits de Fourvière au Théâtre du Point du Jour et présenté en 2022 à La Manufacture dans le cadre du Festival Off d’Avignon. Comme toujours depuis le début, Isabelle Antoine l’accompagne sur la mise en scène et on retrouve au plateau Flore Babled, Ava Hervier et Jean-Luc Vincent. Le texte, qui explore avec humour et poésie la thématique de la douleur physique, est lauréat du Fonds SACD théâtre 2020 et publié aux éditions Esse que.  

En 2023, Sonia Bester plonge à nouveau dans la thématique de l’amour avec l’écriture d’un diptyque. Gilbert, petite forme théâtrale et musicale dédiée au hors les murs sans aucun artifice, créée dans le cadre des Envolées du Théâtre de Privas. Dans ce spectacle, Sonia Bester expérimente le jeu aux côtés des comédiens et chanteurs Guarani Feitosa, Romain Francisco, Sylvain Mossot et Pierre Moure (en alternance).  

Et J’adore ma VIE, fresque théâtrale et musicale, écrite en partie lors d’une résidence d’écriture en février 2023 à la Chartreuse de Villeneuve-Lès-Avignon, sera créée à la Scène nationale 61 à Alençon en novembre 2024. 

Passionnée par les rencontres humaines, Sonia Bester mène en parallèle de chaque création des  ateliers d’écriture de théâtre et de musique. Avec le spectacle Comprendre, elle a écrit une mosaïque de récits, Des maux sur les mots, témoignages poignants sur la douleur physique et morale qui ont fait l’objet de nombreuses lectures.  

Aujourd’hui avec Gilbert, elle imagine de multiples ateliers et expériences afin de décortiquer l’amour à travers toutes les générations.  

Sonia Bester est aujourd’hui artiste associée à la Scène nationale 61 à Alençon.