Question tempérament, Sonia Bester n’accomplit rien qui n’ait commencé par être un songe. Sa trajectoire est tissée d’idées singulières. Madamelune, l’alias sous lequel la plupart des professionnels la connaissent, est une signature significative : l’astre de la nuit ne peut éclairer que des rêves.

En 2004, elle devient Madamelune, en créant Les Rendez-Vous de la Lune, festival  de  poche  qui  propose  dans  des  lieux  atypiques de  très  précieux concerts intimes, de Patti Smith à Oxmo Puccino et d’Arthur H à Magic Malik. Elle commence aussi à concevoir etproduire des spectacles inattendus hors du cours prévisible de la carrière des artistes. Directrice artistique et responsable des créationspendant quelques années au Printemps de Bourges, elle y présente notamment les spectacles Private Domain, Les Françoises ou a Walk for Lhasa. Elle s’attache aussi à défendre des petites formes avec le magnifique spectacle Birds on a Wire (Rosemary Standley & Dom laNena) ou Modern Ruin, création médiévo-folk de Kyrie Kristmanson.

Au fil du temps, Madamelune laisse émerger Sonia Bester autrice et metteuse en scène. En 2014, elle met en scène avec Isabelle Antoine sa première pièce de théâtre musical, La Tragédie du Belge, farce burlesque sur l’amour avec les comédiens chanteurs Diane Bonnot, Robin Causse, Géraldine Martineau, Angèle  Micaux  et  Ava  Hervier  et  dont  Camille  signe  la  musique.  Elle enchaîne en 2015 avec On a dit on fait un spectacle. Entre concert, revue burlesque et numéro de music-hall, cette création se présente comme une « rêverie  musicale »  pleine  de  surprises  et  de  trouvailles  décalées.  Elle  y réunit notamment Simon Dalmais, Kyrie Kristmanson, Maëva Le Berre, Anne Gouverneur, Nicolas Martel, Géraldine Martineau, Olivier Mellano, JP Nataf, Sandra Nkaké, Rosemary Standley…

Elle crée sa compagnie, toujours sous le nom de Madamelune, afin de poursuivre son sillon dans l’écriture et la création de spectacle. Elle entend ainsi s’affirmer en tant qu’autrice et développer son travail autour de formes scéniques où théâtre et musique se combinent et se nourrissent. Désireuse de créer des équipes qui mêlent comédiens, chanteurs et musiciens, elle explore des formes poétiques et souvent burlesques.

En 2018, elle signe le spectacle musical Ici-bas, Les Mélodies de Gabriel Fauré aux côtés  de  l’ensemble BAUM (Simon Dalmais,  Anne Gouverneur,  Maëva Le Berre et Olivier Mellano), présenté en clôture du Festival d’Avignon dans la Cour d’honneur.

Elle écrit en collaboration avec Jean-Luc Vincent (membre des Chiens de Navarre de 2005 à 2016) une farce théâtrale et musicale burlesque Ah ! Félix (n’est pas le bon titre), créée en septembre 2018 au Train Théâtre (Portes-Lès-Valence) dont  elle  est  artiste  associée.  Ce spectacle  est  actuellement en tournée avec au plateau Stéphanie Acquette, Diane Bonnot, JP Nataf, Vincent Mougel et Jean-Luc Vincent.

Elle travaille aujourd’hui sur la création de son nouveau spectacle, le récit théâtral et musical Comprendre qui verra le jour en Avril 2021 au Train Théâtre (Portes-Lès-Valence) et sera présenté notamment dans le cadre du festival Les Nuits de Fourvière au Théâtre du Point du Jour (Lyon). Elle finit également de mettre en forme un recueil de Farces à Jouer destinées au théâtre.

Elle s’attache aussi à mener en parallèle des ateliers d’écriture, de théâtre et de musique, ou encore des collectes de récits au long cours comme Des mots sur les maux avec l’envie de créer de vrais liens sur les territoires.